À propos

 

Depuis 2016, j’habite à Kyoto. Ma première rencontre avec l’ancienne capitale, c’était il y a quelques années, à 6 heures du matin en sortant d’un bus de nuit depuis Tokyo. Après avoir découvert le monde de l’entreprise japonaise chez Suntory à Tokyo, j’ai décidé de rejoindre le programme JET. Actuellement, je travaille pour la Préfecture de Kyoto comme traducteur/interprète/responsable relations franco-japonaise/organisateur d’événements autour de la culture japonaise et française. C’est un peu long comme titre, mais j’ai fais l’effort de le raccourcir pour faciliter la compréhension.

En 2012, je posais enfin mes pieds sur l’archipel. Je me souviendrai toujours très distinctement de ce bain de Japonais à la gare de Shinjuku. Moi qui ne manquait pas une occasion pour les aborder en France quand j’avais la chance d’en croiser, je n’en ai jamais vu autant au même endroit à la fois ! Afin de repousser mes propres limites et pour mieux connaître la vie quotidienne des locaux, j’ai demandé l’hospitalité tout au long de mon chemin. Ce voyage inoubliable de Tokyo à Kyûshû en passant par l’île de Shikoku décupla mon intérêt pour ce pays.

Depuis quelques années, le Japon cherche à accroître le nombre de touristes étrangers pour alimenter l’économie locale. De nombreux sites sont déjà très fréquentés (3 millions de touristes à Kyoto en 2016). Le phénomène devrait s’accentuer avec les Jeux Olympiques de 2020. Ainsi, la plupart des villes situées hors des parcours touristiques plus classiques se mobilisent pour attirer les visiteurs.

Je ne sais pas pour vous, mais pour ma part je trouve frustrant de faire l’effort de sortir des sentiers battus et de ne pas être récompensé. C’est pour cette raison que j’ai décidé de créer Kyoto no Tonari. Une traduction parmi d’autres pourrait être « Autour de Kyoto ». Je partage ici avec vous mes excursions depuis Kyoto et détaille sans ménagement mes impressions.

Quand j’ai un peu de temps, je guide les francophones dans Kyoto et profite d’une pause pour prendre quelques photos. Mes pas vous mèneront aussi dans les cafés les plus authentiques du coin. Vous n’avez plus qu’à noter les adresses et préparer vos valises.

Bon voyage !